mardi 16 octobre 2007

petits plaisirs


3 commentaires:

Anonyme a dit…

et en fin de carrière, il faut rajouter un enfant et une bulle adressée à l'enfant: "tu vois théo, tu vas avoir le même maître que papa"... :)

Eymeric a dit…

J'imagine que ça donne un coup de vieux ce jour là !

Fleurlou a dit…

Cela m'arrive assez régulièrement et si j'oublie parfois le prénom, je me souviens toujours du regard ou du sourire.