samedi 21 février 2009

...

"ces petits messages qui marquent"
amicalement
jean

10 commentaires:

Citronnelle a dit…

Très touchant!

la longovicienne a dit…

on sent bien que ça vient du fond du coeur. c'est aussi un petit plaisir du métier.

josephine a dit…

Pauvre bonhomme, va!
Il ne faut pas le laisser comme ça!Il va déprimer, cet enfant, jusqu'à la fin de l'année, en pensant à son redoublement!

Anonyme a dit…

Bichette !... ça donne réellement envie de se remonter les manches pour lui donner un coup de main !
line

Barbara a dit…

mêmes remarques
il a tellement envie de faire mieux qu'on devrait pouvoir y arriver
courage petit bonhomme (ou fille?)

Irène a dit…

Très émouvant !
En plus, son orthographe n'est pas si mauvaise que ça...

Coline a dit…

C'est la classe cette enfant ! Être capable d'évoquer ses soucis en ces termes c'est déjà pas mal. Mais on sent poindre le découragement qui sape la motivation...

Anonyme a dit…

Oui, à cet âge, reconnaître qu'on ne sait pas ce qu'on a, est d'une surprenante lucidité !
Elle a besoin de souffler un peu la petite et quand elle aura parlé avec le maître lundi ça ira mieux.
( c'est peut être il, mais je sens mieux le elle ... sais pas pourquoi ? )
lola

josephine a dit…

C'est le "je suis persuadé" qui m'a fait penser à "il" mais c'est peut-être une faute d'orthographe!

do a dit…

en tout cas, il ou elle a une sacrée capacité d'analyse et de formulation.
Il ou elle pourrait se diriger vers les métiers de la psychologie et de l'aide. Il ou elle pourrait avoir un beau métier.
Il n'y a pas que l'intelligence logico-mathématique, il y en a 7 ou 8 avec des très jolis noms, qui ne s'évaluent pas à l'école et donnent des métiers très utiles quand même.
ce serait bien que les enfants le sachent!