dimanche 27 juin 2010

sixties


salut jack,
quelques billets d'excuses que j'ai retrouvés à la cave dans de vieux cahiers d'appels
amicalement
jean

19 commentaires:

Barbara a dit…

merci Jean!
belles archives!

Anonyme a dit…

Déjà à l'époque les motifs d'absence étaient abracadabrants !!!

Anonyme a dit…

En tout cas, belles écritures !

Coline a dit…

je ne trouve pas cela abracadabrant du tout
c'est le mode de vie de l'époque
on ratait l'école pour aller au champ, aider à la maison ou au magasin, et au moins, il y avait un mot d'excuse ...
mon propre grand-père n'allait pas à l'école quand il fallait garder les vaches.

Anonyme a dit…

Et oui, c'est la vie....

Karyne a dit…

Tout à fait d'accord avec Coline, c'est bien mieux que "il s'est couché tard" ou "on a fait les courses chez Leclerc, il a pas fait ses devoirs"...au moins ces gosses là loupaient l'école pour apprendre un boulot ou rendre un réel service à la famille...et les parents s'excusaient de manière si polie!!!!

Anonyme a dit…

Maintenant on a plutôt : veuillez excuser l'absence de mon enfant le vendredi 25 et le lundi 28. Nous allons à Disneyland !

pimj a dit…

oui, belles archives, à conserver !

véro a dit…

très demandé ce gérard ...
2 mots d'excuses rien que pour lui !! et à 9 ans d'éccart !!
d'accord avec anonyme de 19h35, moi aussi j'adore ces belles écritures !!
@ Jean :c'est une belle trouvaille !!
et si j'ai bien compris, bonne retraite !!

Citronnelle a dit…

C'est touchant ces mots d'excuses...

Les motifs d'absence assez différents de maintenant...

Cath17 a dit…

Merci pour ce partage qui nous fait voyager dans le temps...hé oui, "Monsieur l'Instituteur", c'est une autre époque !...on sent là tout le respect des parents...

Anonyme a dit…

C'est beau ces mots d'excuses...
C'est tellement mieux que "Il pleuvait trop ce matin, maman ne voulait pas se mouiller."

Bonne retraite Jean
Magali

Anonyme a dit…

comme tout le monde, j ai aime les belles ecritures, le respect de l orthographe et de l instituteur
belles archives ma foi

aelys a dit…

belles archives, et bien mieux que ce que j'ai eu l'an dernier: pourriez vous repousser l'évaluation de mathématiques,nous allons voir la Star Ac' la veille et mon fils ne viendra donc pas en classe le lendemain...

rachel a dit…

merci de partager ça avec nous jean ! les absences étaient justifiées et excusées.
maintenant, les excuses sont effectivement disneyland ou " il a regardé le foot hier soir il était fatigué " ...

Anonyme a dit…

C'était en effet une autre époque, que je n'ai pas connue

Mon arrière grand père bossait dans les champs. Son patron l'envoyait l'hiver à l'école, quand il n'y avait pas de travail pour lui. 3 mois à l'école par an, il a eu son brevet !

Ma grand mère, sa fille (pas l'autre GM) avait aussi cette belle écriture. J'adorais quand on lui envoyait des cartes avec des erreurs et sa manière sincèrement discrète de dire :
"à mon époque, on écrivait "je suis allé" et pas "je suis aller", mais peut-être que ça a changé maintenant" Trop forte ma GM elle était

Une autre époque vous dit-on

Anonyme a dit…

Ah! nostalgie!!!
mes oncles arrêtaient l'école en mai pour aider aux travaux des champs... une autre époque!

Anonyme a dit…

La maman de mon Pierre, ce matin, est venu l'excuser pour son absence de lundi : il s'était levé grognon et n'avait pas voulu venir à l'école. Et l'après-midi ça n'allait pas mieux ? "Ah ben non j'ai pas pensé que je pouvais vous l'amener l'après-midi..."
10 ans, Pierre.
Je ne suis pas sûre qu'avec une belle écriture ce soit mieux passé...! ^^

Ann'so a dit…

A quel moment avons-nous perdu l'apprentissage de cette belle écriture ?