mardi 24 mars 2009

stockings


12 commentaires:

Aloueth a dit…

Ça, ça ne m’arrivera jamais : je ne porte pas de chaussettes. Jamais.
Juste quand c'est obligatoire (en sport, ou sous une attelle...)
Là, j'avoue attendre avec impatience le moment où je pourrais être toute la journée en sandale...

Tout ça pour dire qu'il il y a des solutions simples pour ne pas se taper la honte...

CQFD ! :-)

Barbara a dit…

comme Alouth


et vive Pierre Richard!

Citronnelle a dit…

Les chaussettes dépareillées : Je ne crois pas l'avoir fait; mais mes élèves : oui!!!
Je trouve ça charmant.

Ce que je trouve moins charmant, en revanche, c'est quand en plein hiver, la petite M n'a pas de chaussettes parce que Maman a oublié de lui en donner avant de partir au travail et que M, elle a cherché mais elle n'a pas trouvé... et c'est au moins la troisième fois que je lui trouve des chaussettes de dépannage... Pauvre petite Loute qui n'est pas souvent bien chaussée...

Kati a dit…

Avec mes bottes ou boots, j'évite ce genre de honte (... en hiver)!

(L'autre jour j'en avais une grise et l'autre marron. Je ne m'en suis rendu compte que le soir... mais personne ne l'a su!)

Barbara a dit…

z'avez rien compris :
faut leur dire que c'était fait exprès pour voir s'ils avaient le sens de l'observation
ou pire
comme point de départ d'une situation -problème !!

et c'est mieux qu'un trou au gros orteil
voire la zébrure(!) du collant filé (j'ai arrêter de compter la ruine et les frais des collants ça compte comme "frais réels"????

dan a dit…

alors je devrais me taper la honte très regulièrement... vu que je dois avoir des lutins unijambistes dans la machine à laver qui se fournissent chez moi...mais bon c'est un usage que d'avoir les deux même chaussettes...
par contre cela à bcp fait rire les collègues en stage avec moi et cela pas plus tard qu'aujourd'hui

Joëlle a dit…

comme Kati... et dan !
bon, les deux étaient noires à motifs "Snoopy" roses, mais ce n'étaient pas les mêmes dessins.

Sylvie a dit…

Moi, c'est les boucles d'oreilles qu'il mest arrivé de "dépareiller"!

isa a dit…

L'autre jour, une maman d'élève nous a accompagné au judo ; elle avait enlevé ses chaussures pour pouvoir monter sur le tatami, et avait un trou à une chaussette (qui n'en a jamais eu ?!!). Et dans les vestiaires, un fin observateur me regarde et me dit "regarde, la maman de R. a un trou a une chaussette !!" . La maman était à 1 mètre de moi, la honte...

Raph a dit…

Bah moi ça m'arrive TOUT LE TEMPS alors forcément on est habitué...

Citronnelle a dit…

L'histoire du lutin unijambiste, j'adore et je me demande s'il n'y en a pas dans chaque famille...

Emilie a dit…

comme mon collegue ce matin!