mercredi 17 décembre 2008

les spaghettis aussi


13 commentaires:

Barbara a dit…

génial!

Coline a dit…

MDR

Yann a dit…

qu'appelles-tu "remplir les poésies"?

josephine a dit…

Moi, je suis plutôt gnocchi ou lasagnes!

josephine a dit…

Je crois que Jack a voulu dire "remplir les CAHIERS de poésie!" mais il n'avait pas assez de place sur la feuille.

sylvette a dit…

Tiens, ça fait bien longtemps que je n'ai plus vu de poésies circuler. Mais j'ai gardé les miennes de quand j'étais petite, avec les petits mots de plein de monde et les trucs collés bien kitsch.

Joëlle a dit…

au moins les maîtres et les maîtresses font un petit effort de présentation en évitant les autocollants à paillettes et tout ce qui est kitsch !

Coline a dit…

Ben moi j'en ai des autocollants à paillettes. C'est une petite étoile qui sourit pour dire "Super t'as bien bossé !" Enfin ça c'est la traduction...

Joëlle a dit…

Coline, il s'agit plutôt de ces illustrations fleuries d'un autre âge dont je parle ! LEs binettes à paillettes, c'est mignon !

Cédille a dit…

Bretonne exilée en Alsace, je peux traduire: dans l'Est, une "poésie", c'est un "cahier d'amitié" : carnet ou album où les copains écrivent un petit poème au moins aussi kitsch que la tonne d'autocollants et de dessins qui l'accompagnent. "Remplir une poésie" est une phrase aussi normale que "Ferme la fenêtre, ca tire!" (Traduction: il y a des courants d'air)

Charivari a dit…

Ca veut donc dire "mettre un petit mot gentil sur le carnet perso d'un élève ?"

josephine a dit…

Merci Cédille pour ces précisions.J'ai exactement ce genre de carnet offert par une de mes correspondantes allemandes il y a 40 ans et rempli de gentils petits mots accompagnés de chromos de fleurs et de personnages.

Coline a dit…

Je vais lancer la mode en Creuse. Une année j'avais fait "des carnets du temps qui passe" dans ma classe et ça marchait très bien ils écrivaient tout le temps...