samedi 19 mai 2012

//////


16 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est malheureusement ce que j'essaie de faire comprendre au maire de ma commune qui a inscrit ma fille dans l'école la plus éloignée de la mienne et ne veut pas qu'elle soit scolairisée dans mon établissement, à cause d'une fermeture de classe... Je vais joindre ce dessin au courrier que j'écrirai demain, peut être qu'il a de l'humour!

Anonyme a dit…

Air dépité de la (pauvre) petite fille (d'instit)....
Et air rayonnant de mon fils, passant en septembre de ma classe à celle d'une collègue: "cette année, j'ai une VRAIE maîtresse!!"

Kreza a dit…

Un des plus grands regrets de ma vie de maman...

Anonyme a dit…

Mon fils mange de la garderie et de la cantine à n'en plus finir parce que nos deux écoles sont distantes de plus de 30 minutes (et que j'ai la frangine à récupérer en nounou). Régulièrement, il me demande quand est-ce qu'il sera dans mon école, il adorerait. Je dois avouer qu'étant en classe de CM, j'aimerais qu'il soit avec moi (peut-être parce que je ne connais pas la difficulté) Mais bon, il a le temps, il n'est qu'en PS.

Charivari a dit…

Tu ne l'as pas rangé dans "la dure vie des enfants d'instits", celui-là ?
Ceci dit, ma fille addoooore venir avec moi à l'école.

Anonyme a dit…

pas une rentrée de classe, pas une sortie scolaire, pas d'accompagnement à la piscine... JAMAIS!!
et une journée qui commence à 7h20 à la garderie et se termine au mieux vers 18h à la garderie en passant par la case cantine!!
Privilégiée? bien sûr!!
valérie

Barbara a dit…

bon c'est vrai
mais quand même
reconnaissez le
les vacances en même temps que ses enfants

aussi

Pimj a dit…

pas cool, il devrait y avoir une dérogation pour permettre aux enseignants de mettre leurs enfants dans leur école...

ce n'est pas mon choix, mais je comprends ceux et celles qui le souhaiteraient, et si je n'étais pas à temps partiel, j'y penserais sans doute aussi

oui, Barbara, les vacances, c'est bien, mais tout de même...
moi je ne supporte pas l'idée de ne plus pouvoir emmener mes filles à l'école au moins une fois par semaine, de ne plus croiser leurs enseignants qu'à la réunion de rentrée, ne pas connaître les copains qu'elles ne fréquentent qu'à l'école... sans compter le plaisir de pouvoir accompagner une sortie scolaire ou donner un coup de main pour la bibliothèque ou autre...
rien que pour ça, je resterais à temps partiel jusqu'à ce qu'elles entrent au collège !

Barbara a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Barbara a dit…

@Pimj c'est vrai
mais plein de parents non instits aussi
les miens n'avaient pas d'horaires compatibles avec l'école
jamais accompagné
j'allais à la garderie très tôt le matin ou rentrais seule
et les vacances c'était pas en même temps non plus
elles leur étaient imposées ils choisissaient pas

pour les rentrées, nous ,on s'est parfois organisés en échanges de services pour permettre les rentrées 1er jour , l'inspection était d'accord

Anonyme a dit…

merci Jack pour ce dessin...sarah

Anonyme a dit…

personnellement j'ai réglé le problème... mon fils est dans ma classe!... et pour 2 ans en plus car j'ai un double niveau CM1 CM2 ;-)
sophie

carreaux a dit…

Mes enfants ont connu l'arrivée à l'école avant le jour et le départ de nuit (cf l'un des dessins de Jack)(Mes filles ont quitté la maternelle un jour en soupirant "et on a encore une réunion ce soir"...) mais j'ai toujours pu les chercher, les emmener et tout et tout (j'ai pris un mi temps pendant 8 ans aussi, mais je ne le regrette pas !!! J'ai même pu accompagner à la piscine et tout ça). Et puis, l'avantage de la campagne c'est que pour la suite (à ma reprise à temps plein), j'ai pu continuer à les inscrire dans mon école (en même temps il n'y en a pas 25...)
AUCUN REGRET, ça passe si vite!

Deléane a dit…

En congé parental à la rentrée, je vais enfin pouvoir les accompagner pour leur 1er jour.
Il faudrait des petits "j'aime" à cliquer en bas des photos : J'AIME.

Guégué a dit…

C'est la grande question de ma fille en GS : "Pourquoi tu ne viens jamais me chercher à l'école ???"

Anonyme a dit…

Etant ancienne fille d'instit' je compatis totalement avec la petite. Des matinées et des fins d'après midi j'en ai passées un certain nombre à l'école ! Mais bon finalement j'en garde un bon souvenir :).
Et je suis d'accord avec Déléane, J'AIME !