samedi 17 novembre 2007

parapluie


7 commentaires:

Jyaire a dit…

ça marche à tous les coups, ils oublient leur douleur :-)
Dans le même genre, qui fait sourire l'enfant :
- maître, j'ai mal au bras ;
- bah, enlève-le !

nath a dit…

Euh, je comprends pas le titre ! on peut m'éclairer ...Bon ca va, vous moquez pas...je suis qu'en GS/CP moi !!!!

Anonyme a dit…

Le titre, moi je le comprends ainsi : quand un enfant se blesse, on ne peut pas faire grand chose: pas de produit çi, pas de produit ça... donc on appelle le samu et eux pourront. Ils nous servent de parapluie!
Maître, maître, j'ai bon, dit????
Emmanuelle

P'tite Maikress a dit…

C'est aussi que de nos jours, on a tellement peur qu'on nous accuse de ne pas avoir fait notre boulot, que les parents ou autres nous retombent dessus, qu'on a tendance à tout de suite avoir recours aux grands moyens !!

Sinon, je propose aussi de couper le doigt (à ne pas faire en maternelle parce qu'ils te prennent vraiment au sérieux et il faut ensuite calmer la crise de larmes !!)

elsy a dit…

ouhlala moi je coupe les doigts et les bras même en maternelle, il faut apprendre l'humour et la dédramatisation très tôt! ils adorent!
(bon ok quand je vois qu'ils ne comprennent pas je les aide à comprendre rassurez vous!)

encore bravo jack ;)

à lire pour le plaisir tiens :
http://forums.cartables.net/forum/index.php?t=msg&th=29510&start=0&S=045a0d666c7aaedd206c6630eb46e515

P'tite maikress a dit…

Faut dire Elsy qu'en maternelle mes élèves ne parlaient pas français du tout, alors le second degré et l'humour, c'était limité !!!

Mousse a dit…

MDR!
je découvre votre blog et je me bidonne devant mon écran...au lieu de terminer mes prep de la semaine! mais quel bonheur! merci pour cet oeil rieur sur notre quotidien!