mercredi 29 octobre 2008

chlore


8 commentaires:

Anonyme a dit…

Hé Jack, les enfants non plus ne reconnaissent pas la maîtresse qui est en maillot de bain... Bah voui, à la piscine où vont mes élèves, il faut que la maîtresse soit en maillot et souvent dan sl'eau (mais euh sans le bonnet, tout a des limites quand même...)
Emmanuelle

Coline a dit…

Moi je reconnais ceux qui ont un bonnet en caoutchouc... parce que ça m'a pris une heure des les aider à les enfiler, en leur tirant les cheveux en plus.

josephine a dit…

Pas besoin d'aller à la piscine.
Dès qu'il fait froid,ils mettent le nouveau blouson,le nouveau chapeau,le nouveau cache-nez,et je ne les reconnaît plus dans la cour de récréation.

Anonyme a dit…

ou sinon, sur un joli poste à quatre quart (pas le gâteau, le poste!)on ne les reconnait pas avant mi octobre...
pour le peu qu'ils changent de place ou de coiffure, on est obligé de demander leur prénom à quelques uns
en général, les plus pénibles, on s'en souvient. mais les sages et timides pas trop mauvais ont une sale tendance à se faire oublier...)
yann

josephine a dit…

Correction: "je ne les reconnaiS plus".La honte!

Anonyme a dit…

c po bin grav!
yann

josephine a dit…

Si si,Yann.
Je suis, comme dans un des dessins de Jack, l'enquiquineuse de service qui traque la plus petite faute d'orthographe sur les affiches ou à la télé, alors, la moindre des choses serait de ne pas en faire moi-même.
"Charité bien ordonnée commence par soi-même".

*Kati* a dit…

Je suis comme toi, Jo...!
Je trouve toujours la minuscule fôte cachée dans un article de journal ou l'ENorme que personne n'a vue tant elle est grosse ("pff, c'est pas si important!"). Moi, j'ai toujours trouvé que l'orthographe était une sorte de politesse et de respect pour ceux qui vont lire (... en plus d'être du français correct, tout simplement!). C'est ce que je tente d'expliquer à mes petits CP qui ne sont qu'aux balbutiements des règles... Par contre avec le clavier du PC, je remarque qu'il est TRES facile d'oublier une lettre ou de taper une erreur qu'on ne ferait pas à la main!!
Pour ce qui est des bonnets, nous on écrivait les prénoms (en très gros!) au marqueur indélébile, ça tenait bien un moment.