dimanche 19 octobre 2008

made in collège


Bonjour,
Ceci est un message d'une collègue de collège (en lettres classiques), fan de ton site et de tes dessins.

Jusqu'à présent, j'en profitais "en silence" et je n'osais pas intervenir.

Je voulais te signaler que je t'avais emprunté quelques oeuvres (La maîtresse aime / La maîtresse n'aime pas) dont j'ai simplement modifié l'en-tête. J'ai remplacé "La maîtresse" par "Le professeur" (j'ai préféré éviter "La Prof" ou pire encore "La Professeure")... et le succès a été immédiat !

Les 6èmes ont adoré (ce sont en fait encore de grands CM2) et les 5èmes se sont montrés beaucoup moins blasés que je ne l'aurais cru ! Les dessins les ont vraiment marqués (en tout cas, davantage que mes longs discours moralisateurs !)

(Bon, les 4èmes et les 3èmes ont évidemment pris un malin plaisir à mimer les situations que le professeur n'aime pas, d'après les affiches, mais c'était très bon enfant !)

Amicalement,
Isabelle

15 commentaires:

sandie a dit…

Bon, c'est confirmé, les élèves ne changent pas entre le primaire et le collège!
Cela dit, nous, on corrige en vert et on souligne en rouge...on est donc des sadiques qui font tout pour perdre ces chères têtes blondes!

Mia a dit…

Ouiiiiiii je vais faire pareil dans ma salle ! Je suis une maniaque des couleurs moi aussi : on corrige en VERT, on souligne en ROUGE, les définitions sont à écrire en ROUGE...
Super idée :)

alphabet a dit…

Tiens, la seule réaction, c'est sur la couleur ? Je lis (très souvent) ce blog, et je n'écris que très rarement, parce que je ne suis pas de la branche enseignement, mais là, j'avoue que j'ai bondi.
Ma pupuce a donc bien raison, certain-e-s professeur-e-s (oui, oui, je le réécris : professeur-e-s, et même une fois encore pour le plaisir : professeur-e-s !) de collège sont des sexistes. Heureusement que vous ne l'avez pas dans votre classe, Monsieur Isabelle (je ne vais pas utiliser le vilain "Madame" !), je pense que sa 1ère réaction aurait justement été sur "LE" professeur mis pas une dame. Et que, même 5ème, elle aurait eu un malin plaisir à faire à LA professeurE ce que LE professeur n'aime pas. Et là, même si je suis en général à 99.99 % du côté des professeur-e-s, elle aurait eu un soutien inconditionnel de ses parents.

anne-marie a dit…

moi aussi j'ai plagié "la maitresse"
en remplaçant par" l'infirmière aime les enfants polis " car malgré un texte leur disant qu'utiliser les formules de
politesse leur faciliterait la vie,mes loustics de collège (je suis mi-temps collège,mi-temps écoles élémentaires)avaient des difficultés à ne pas me prendre pour un libre-service:"eh m'dame j'ai grave mal à la tête,donnez-moi kekchose";je les fais reformuler à chaque fois;avec l'image,c'est plus simple même si certains ne voient pas le rapport entre leur mal de tête et "s'il vous plait" et si d'autres me font une phrase compacte et moqueuse "bonjour,s'il-vous-plait-excusez-moi-j'ai mal à la tête-pouvez-vous me donner un truc-merci'au revoir?"
Jack ,tes dessins sont polyvalents.....

Isabelle a dit…

Euh, j'avoue que je n'ai pas compris la réaction d'Alphabet. Je n'ai pas de problème avec mon identité féminine mais seulement avec certains néologismes qui me paraissent laids et qui ne sont pas du goût de tous (et en tout cas pas de l'Académie Française). Faudrait-il, sous peine d'être soupçonné de sexisme, appeler l'épouse d'Alphabet (ou Alphabet lui-même s'il s'agit d'une femme) Alphabête ?
Aucun élève ne m'a fait de remarque sur "Le Professeur" : ils s'amusent des situations ou des dessins et laissent les mouches tranquilles.
Cordialement,
Isabelle, professeuse.

Kati a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Kati a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Kati a dit…

Pff... monsieur et (ou) madame Alphabet, je trouve que vous pinaillez de façon véhémente! Oui, je sais: chacun a le droit de s'exprimer ici...
Toutefois, dans mon dico (datant de 1990, donc du siècle dernier mais c'est celui où je suis née), le nom "professeur" n'existe qu'au masculin (comme "médecin" ou docteur"). C'est une drôle de mode actuelle que de vouloir féminiser tous ces noms qui n'avaient qu'un seul genre. Faut-il que les femmes soient bien complexées pour attacher autant d'importance à un petit "e" comme s'il devait changer le cours de leur vie!!
Tu as bien fait, Isabelle, d'écrire "LE professeuR": c'est un terme général englobant tous tes collègues M et F. Et puis, si les élèves disent facilement "MA prof de ...", il est vraiment rare d'entendre "MA professeurE de..." Même s'il s'agit d'une dame, ils diront plutôt "MON professeur" et pour tout vous avouer, mes oreilles s'en portent mieux...lol

Josephine a dit…

Et moi qui croyais que l'important pour les parents était que l'Enseignant(e) soit compétent(e)et fasse bien son travail!
Si la fille d'Alphabet a des problèmes avec le genre du mot "Professeur", elle peut toujours l'appeler "Madame", non?

Em et Ben et M a dit…

Bon allez, j'ose en remettre une couche :o)
le profeseur représenté sur le dessin étant Jack et Jack étant, du moins aux dernières nouvelles, un homme, il est logique que LE professeur n'aime pas répéter 100 fois la même chose!
CQFD

Em d zardennes

yann a dit…

et j'ajouterai que si ma tante en avait, ce serait mon oncle...

Josephine a dit…

Heureusement que Yann est là pour détendre l'atmosphère.MDR!!

yann a dit…

à votre service...
enseignant, un métier multiple: clown

mebahel a dit…

...de même je me demande ce qu'il y aurait de 'pire' à écrire professeure.... maintenant qu'on genre enfin ce type de mots.
Ceci posé il faudrait féminiser le dessin ,c'est vrai, sinon ça n'a pas de cohérence :-)

Isabelle a dit…

Puis-je me permettre de vous signaler le lien suivant : http://www.academie-francaise.fr/actualites/feminisation.asp ? Vous trouverez au paragraphe "Néologismes" les raisons pour lesquelles on a le droit de ne pas apprécier le mot "professeure". Je n'oublie pas non plus que mes élèves ont d'autres professeurs (mâles ou femelles): "le professeur" est un terme neutre qui permet à tous de profiter des "bienfaits" de ces illustrations. Garçons et filles se reconnaissent dans l'image, même si Jack n'a dessiné que l'un ou l'une d'entre eux.
Enfin, en adressant un petit mot qui se voulait personnel pour Jack, je ne pensais pas déclencher une telle tempête... dans un verre d'eau ! Merci à Yann d'avoir remis les choses à leur place !
Cordialement,
Isabelle
P.S. : Si ça peut rassurer certains ou certaines, j'ai parfois remplacé "le maître ou la maîtresse aime" par "Bravo à..." : exemple "Bravo à ceux qui veulent toujours en apprendre plus". Cela devait m'éviter d'être accusée de ne pas aimer les autres. Il y a des personnes pour pinailler sur tout...