vendredi 6 août 2010

annonce

Lycée Français (privé) de Dubaï,
recherche pour sa rentrée du 15 Septembre 2010


-des profs pour le CM1,et le CM2

-des profs de Français pour la 6ème,5ème et 4ème.

Le programme est identique à celui de la France.

Pour obtenir plus de renseignements :
téléphoner au 0620955720
(Les retraités sont acceptés)

18 commentaires:

Barbara a dit…

merci pour la parution Jack

mims a dit…

c'est une blague ?

Anonyme a dit…

Yes ! un p'tit louis dans ma classe !

Barbara a dit…

non mims ce n'est pas une blague
ce sont des collègues qui m'ont téléphoné et Jack a accepté de relayer l'info car c'est urgent

mims a dit…

eh bé...
ça doit pas être la même paye que par chez nous... ^^
si j'avais pas un petiot tout neuf, je tenterais bien le ocup, pour voir...
^^

Coline a dit…

A Dubaï on peut mettre des robes de pouf ?
et boire un coup en terrasse ?
on peut s'embrasser dans la rue ?
et se baigner nue ?
Non ?
ben alors je regrette, mais ce n'est pas pour moi..

Barbara a dit…

Coline je n'ai fait que relayer
je suis bien d'accord pour le reste

surtout la baignade!

Pasqualine a dit…

D'acc avec Coline mais .... je me dis aussi ... Et si ! Et si ....Le fait d'avoir des profs occidentaux avec nos mœurs occidentales pouvait faire avancer le binz .... Pas tant dans le fait de faire du prosélytisme mais surtout par le fait de "montrer" "faire voir" que l'on peut "faire autrement" ....

Coline a dit…

T'auras pas le temps de faire voir ... ça rigole pas dans ces pays là, c'est bien pour ça qu'ils viennent chez nous boire un coup !

Barbara a dit…

aille
aurais- je

bien involontairement
lancé une polémique sur De...

(je voulais juste aider une collègue )

pardon Jack...

Anonyme a dit…

Et l'appât du gain... ça ou MAT désigné volontaire d'office à 23 euros par semaine ????

Anonyme du 7/08, je n'ai pas compris l'arrivée d'un p'tit Louis dans l'affaire ? Ne te réjouis pas trop vite, j'en connais 2 petits terribles et un grand très "à l'ouest".
Le nom ne fait pas l'élève !

Anonyme a dit…

J'y ai bossé pendant 10 ans avec mon épouse.
À DUBAI :
- On gagne bien sa vie, surtout si on arrive avec des économies mais tout coûte très cher.
- On peut boire de l'alcool dans les restaurants qui ont la licence et en acheter.
- Les femmes conduisent (aussi mal que les mecs). La circulation est dingue : on peut passer presque autant de temps dans les transports qu'au boulot.
- Depuis deux ans, ils resserrent un peu les boulons sur le plan de la tenue vestimentaire (épaules et genoux couverts).
- L'École : beaucoup de petits français mais aussi d'autres francophones, malheureusement peu ou pas d'élèves "locaux". Des moyens mais crise financière, les papiers traînent à être faits et l'ambiance est moyenne.
- En conclusion : peut-être une expérience à tenter si on rêve de Miami mais sans doute pas l'Eldorado.

jef

Em et Ben et M a dit…

fait trop chaud!!!
:oD

em des zardennes

Barbara a dit…

Jack si tu veux tu peux le supprimer

la maîtresse des petits a dit…

Je ne suis pas candidate: il fait trop chaud là-bas!

Sar@h a dit…

Et question logement ?

Barbara a dit…

@Sarah : téléphone

Anonyme a dit…

Barbara, il n'y a pas de polémique. Nombreux sont les écoles françaises à l'étranger. On y retrouve principalement des expatriés, peu de locaux, sauf ceux qui ont de gros moyens.

Après, là bas, il y a la vie dans la rue et la vie chez soi, même pour les locaux et ce n'est pas la même.

Quant à l'aspect religieux, il n'y a pas que là bas qu'elle joue un grand rôle. Nous sommes un pays laïc mais notre président a quand même dit
"Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur..."

Quant aux USA, Bush a déclaré la guerre au mal au nom du bien. Eux jurent aussi sur la bible.

Il n'y a pas si longtemps de cela encore, en France, une femme devait avoir l'autorisation de son mari pour disposer d'un compte bancaire !!!

A partir de 1965, la femme mariée peut ouvrir un compte à son nom et en disposer librement. Chacun gère ses biens propres. Les biens communs sont administrés par le mari mais le consentement de l'épouse est nécessaire s'il souhaite en disposer. En 1985 (!!!), la loi du 23 décembre instaure l'égalité des époux dans les régimes matrimoniaux et l'administration des biens de la famille.
Par ailleurs, la notion de chef de famille, maintenue en 1938 permettait au mari de s'opposer à l'activité professionnelle de sa femme s'il considérait que celle-ci lésait la famille. La loi de 1965 accorde à la femme le droit de travailler sans restriction.

Bref, ce n'est pas si vieux. ALors attention aux leçons données !