dimanche 14 novembre 2010

learning to fly

12 commentaires:

Barbara a dit…

zut nous on a des pins ....

Sophie a dit…

ah les feuilles d'automne, tout un poème !

Aurélie et Prosper a dit…

Et avec un parapluie?
Vendredi, j'ai dû convaincre un zozo de CM que non, s'il sautait du haut des escaliers avec son parapluie, ça ne suffirait pas pour décoller...

la maîtresse des petits a dit…

Oh Jack! ça me donne une idée de dessin si tu as 5 minutes... le bonheur sur le visage des gosses qui trempouillent leurs feuilles crasseuses dans les flaques d'eau (c'est interdit bien sûr).

Coline a dit…

de la poésie
juste de la poésie
contre le blues du dimanche soir
trop joli

la grenouille a dit…

... envole-moi...

Yann a dit…

les feuilles mortes permettent de se ramasser des pelles...

la grenouille a dit…

perso je préfère "se rouler"

ok d'accord, au coin

:))

Barbara a dit…

moi aussi grenouille
et toi elles te transforment en prince(sse) charmant(e)

*Kati* a dit…

Mesdames... j'ai pensé comme vous après avoir lu Yann!!!!!!

Aurait-on l'esprit plus mal tourné que lui...? nous, les douces et faibles femmes innocentes...?

... et romantiques!

Coline a dit…

ah ah
depuis que Jack dessine des gros seins
y en a des qui s'autorisent des privautés ...

Citronnelle a dit…

Les miens s'en mettent dans les poches pour en faire des billets de banques : moins poétiques, plus pragmatiques !